Grotte de Tham Phay, “Son Doong” au sein de Ba Be

0
35

En 1991, un agriculteur vietnamien, commune de Hoang Tri, district de Ba Be (Bac Kan) a découvert un système de grotte magnifique au hameau de Na Slai, la grotte de Tham Phay. Nous – les journalistes – y sommes allés pour l’explorer. Après près de 4 heures d’exploration  des grottes, nous sommes vraiment surpris devant la beauté de la grotte de Tham Phay, elle ressemble à celle de « Son Doong du Nord ». À partir de son entrée, les stalactites semblent magnifiques, deux chemins de l’entrée de la grotte sont des rochers avec de belles formes déformées par l’écoulement du temps. Le dôme est assez haut et large, il y a plus de chauves-souris sur le toit du dôme. Au-dessous-là, c’est un ruisseau pur.

Sachant que nous préparions à aller à Ba Be pour explorer la grotte de Tham Phay, de nombreux responsables provinciales et dirigeants de la province de Bac Kan ont participé avec enthousiasme. Après 2 heures, nous y sommes venus à la commune de Hoang Tri. À partir du centre de la commune à la forêt, notre équipe a marché en traversant de montagne et de ruisseau environ 2km.

Il n’y a qu’un sentier pour entrer la montagne, assez dangereux, on doit traverser les champs du peuple, les ruisseaux, les ponts de bambous, les arbres. La grotte est située au milieu de la montagne, s’il n’y a pas la secrétaire générale de cette commune nous guide, on ne peut pas trouver pas l’entrée de grotte.

À 8h45, nous nous rassemblons à l’entrée de la grotte et commençons le voyage de découverte de la grotte. De l’entrée de la grotte, on descend environ 20m, assez glissante à cause du sol, au-dessus du dôme de la grotte, l’eau souffle sans cesse. L’entrée de la grotte est constituée des rochers comme les dents d’un monstre géant, le fond est des ruisseaux souterrains dans la grotte avec une faible profondeur et un écoulement.

Le flux d’eau dans la grotte est très pur et fraiche, avec seulement sa profondeur du genou, on peut voir clairement les pierres blanches. Il y a aussi des seaux d’eau profonde, qui sont principalement sableux au fond. Notre groupe ne cessait de tâtonner, et hurler pour la beauté de stalactites.

En déplaçant dans la grotte plus de 1km, nous avons découvert deux branches, un côté gauche profond dans le flanc de la montagne, la seconde branche droite sont assez profonde alors nous continuons avec la branche de gauche. L’air est froid et plus il est difficile de déplacer, les stalactites  avec des formes étranges apparaissent beaucoup. De nombreux endroits apparaissent des cascades telles que les petites chutes de la grotte …

Après avoir parcouru environ 1km, nous avons vu les traces de pas coulant plus vite et il va sur pleuvoir alors nous avons décidé de retourner.

Près de 12h à midi, nous avons rencontré M. Hoang Van Uyen (plus de 60 ans). Il est une des personnes qui sont découvertes toute la grotte. Selon lui, à 18h, il va à la grotte et le matin après, il retourne à autre pentes de la montagne, avec la hauteur de la grotte d’environ 5-6km.

Exploration pour le tourisme

  1. Ha Van Truong, le directeur du Département de la Culture, du Sport et du Tourisme de la province de Bac Kan, a déclaré qu’au début d’août 2016, son agence avait directement étudié la grotte de Tham Phay, une nouvelle entreprise à Hanoi organisera le tourisme d’aventure à la localité. Selon M.Truong, Bac Kan a beaucoup de types de grottes, mais la ville a seulement permis d’exploiter le tourisme de 6-7 grandes grottes.

D’après M. Truong, il a demandé les idées des autres organes, le 26 aout, le Comité populaire de Bac Kan a accepté le sondage en réalité de la grotte de Tham Phay. Après, il doit avoir les résultats pour les valeurs esthétiques spécifiques, le paysage, la géologie, la géomorphologie de la grotte, à partir de laquelle il existe des propositions pour exploiter cette grotte.

« La grotte en feu » mais notamment l’eau

M.Hoang Van Quan (l’ethnie de Tay) – le secrétaire particulier de la commune de Hoang Tri, a dit que le nom de Tham Phay signifiant « la grotte en feu » dans la langue ethnique de Tay malgré beaucoup de l’eau à l’intérieur.

Selon M.Quan, environ 1.400 personnes dans la commune utilisent l’eau à partir de cette grotte, donc la protection et la préservation des ressources de l’ eau sont très importantes, donc les gens dans la commune n’osent pas « commettre » à la grotte.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here